La valeur de la physiothérapie: chutes

Rôle de la physiothérapie dans la prévention des chutes et des traumatismes qui en découlent

Les physiothérapeutes font partie intégrante de programmes interprofessionnels de prévention des chutes et des services de réadaptation des adultes âgés victimes d’une chute. La physiothérapie améliore en réalité la force, la fonction motrice et l’équilibre des adultes âgés qui risquent de tomber et de ceux qui ont subi des traumatismes causés par une chute. Les physiothérapeutes évaluent des personnes pour déterminer le risque de chutes et gèrent des programmes de prévention des chutes. Ils prescrivent des exercices, des activités et des actes précis et donnent des conseils sur la gestion des risques environnementaux. Les programmes de prévention des chutes réduisent à la fois le risque et le taux de chutes et de morbidité liée aux chutes, ce qui entraîne une diminution globale des coûts pour le système de santé. On estime que les chutes et les traumatismes qui en découlent coûtent au système de santé du Canada quelque 2,8 milliards de dollars par année, dont 980 millions seulement servent à traiter les traumatismes liés à des chutes.

 

Effets sur le cheminement du patient

Les chutes constituent une cause majeure de traumatismes, d’incapacité et de mortalité chez les personnes âgées.

  • Les interventions de physiothérapie qui visent à prévenir les chutes donnent aux patients davantage confiance en eux-mêmes et atténuent leur peur de tomber qui limite l’activité physique.
  • Les programmes de prévention des chutes sont très bien acceptés chez les patients .
  • Les patients attachent de la valeur aux bienfaits de programmes ciblés de prévention des chutes, y compris la physiothérapie, pour réduire le risque de chutes et les prévenir.

 

Effets sur la santé de la population

Le dépistage, l’évaluation et les interventions effectués par les physiothérapeutes pour prévenir les chutes et les traumatismes qui en découlent améliorent la qualité de vie (QDV) en faisant disparaître la restriction des activités causées par la peur de tomber.

  • Les programmes de physiothérapie, y compris les activités d’entraînement à l’équilibre et à la force, réduisent les taux de mortalité et d’hospitalisation, ainsi que le nombre des transferts dans des foyers de soins infirmiers, ce qui améliore les résultats pour les patients.
  • Les programmes multidisciplinaires de prévention des chutes réduisent l’incidence des chutes, la morbidité liée à celles ci et les coûts qui en découlent pour le système de santé.
  • L’entraînement à l’équilibre dirigé par un physiothérapeute améliore la QDV, la fonction physique, la force, l’équilibre, les interactions sociales et le mieux-être général.

 

En résumé

Le traitement des chutes et des traumatismes qui en découlent impose un lourd fardeau économique. Les programmes d’exercice dirigés par des physiothérapeutes réduisent à la fois le risque et le taux de chutes chez les adultes âgés tout en améliorant leur fonction physique, leur équilibre et leur force musculaire. Les programmes de prévention des chutes sont plus rentables que le traitement des traumatismes causés par une chute. Le dépistage du risque de chute effectué par les physiothérapeutes réduit à la fois le nombre de chutes et les coûts des traitements qui en découlent.

 

télécharger la fiche de prévention des chutes

Trouver un physiothérapeute
en savoir plus sur les chutes

L’ACP présente ses références d’éducation comme service public et à des fins d’information seulement.
Le contenu n’entend pas remplacer les conseils, le diagnostic ou les traitements assurés par un médecin professionnel. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles des membres de l’ACP.

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) représente les physiothérapeutes, assistants-physiothérapeutes et étudiants en physiothérapie du Canada. Les membres de l’ACP sont des professionnels de la réadaptation voués à la santé, à la mobilité et à la condition physique des Canadiens.

Les physiothérapeutes sont des professionnels des soins de santé primaires qui conjuguent leurs connaissances approfondies du corps et de son fonctionnement à des compétences cliniques pratiques spécialisées pour évaluer, diagnostiquer et traiter des symptômes de maladie, des blessures ou une incapacité.

Plus de 20 000 physiothérapeutes agréés travaillent au Canada, dans des cliniques privées et des hôpitaux généraux et de réadaptation, des centres de santé communautaires, des établissements de soins aux bénéficiaires internes et des résidences-services, des agences de visite à domicile, des milieux de travail et des écoles.