La thérapie scolaire

Les ergothérapeutes, les physiothérapeutes et les assistants en réadaptation sont des professionnels de la santé. Ceux qui travaillent au service de thérapie scolaire aident les élèves à réussir à l’école en s’assurant qu’ils possèdent les habiletés fonctionnelles nécessaires pour participer aux activités scolaires.

 

Qu’est-ce que la thérapie scolaire?

La thérapie scolaire est un service qu’offre l’IWK Health Centre aux enfants qui fréquentent les écoles de la région. Elle vise à aider les élèves, les familles et le personnel scolaire à améliorer les habiletés fonctionnelles des élèves en milieu scolaire. Les objectifs dépendent des besoins éducatifs et fonctionnels de chaque élève.

 

Quels sont les besoins éducatifs et fonctionnels à l’école?

Les besoins éducatifs et fonctionnels s’inscrivent généralement dans les catégories suivantes :

  • La productivité en classe
  • La mobilité
  • La participation aux activités scolaires

 

Qu’est-ce que l’ergothérapie?

  • Le positionnement en classe (p. ex., au bureau, pendant le cercle d’échanges)
  • La manipulation des fournitures scolaires (p. ex., crayons de cire, crayons, ciseaux)
  • Les communications écrites fonctionnelles (p. ex., imprimerie, écriture cursive, écriture au clavier)
  • Les tâches et activités scolaires (p. ex., organisation des fournitures, ouverture du cadenas d’un casier)
  • Les aptitudes à l’autonomie (p. ex., s’habiller, manger, voir à ses soins personnels)
  • Les aptitudes à la vie quotidienne (p. ex., préparer un repas, faire le lavage, manipuler de l’argent)

 

Que font les assistants en réadaptation?

  • Contribuer à l’exécution et à l’évolution des objectifs déterminés par les thérapeutes
  • Soutenir et élaborer les ressources (p. ex., horaires visuels et documents)
  • Adapter et modifier le matériel
  • Appuyer les suggestions du service de thérapie scolaire

 

Comment les physiothérapeutes contribuent-ils à la thérapie scolaire?

  • Besoins physiques fonctionnels
  • Participation à l’école (p. ex., endurance, force, équilibre)
  • Sécurité dans l’environnement scolaire (p. ex., escaliers, terrain de jeux, transferts)
  • Équipement adapté (p. ex., équipement de positionnement, orthèses, aides à la marche)
  • Maximisation de l’autonomie des élèves à la mobilité limitée (p. ex., détermination d’autres façons d’exécuter les tâches)
  • Intégration à l’éducation physique et à d’autres activités physiques en milieu scolaire

 

Le processus d’orientation

Conjointement avec les parents ou les tuteurs, les écoles qui s’inquiètent des capacités fonctionnelles d’un élève à l’école peuvent orienter cet élève vers le service de thérapie scolaire.

 

Comment faire pour diriger un élève vers ce service?

  • Il faut informer le directeur de l’école de l’élève de la situation. Le directeur en parlera avec l’équipe de planification du programme de l’école, qui est responsable de remplir et d’expédier le profil de l’élève au service de thérapie scolaire (le formulaire figure dans le site des documents du Conseil scolaire de la région de Halifax au service de thérapie scolaire). Ce formulaire doit être signé par le parent et le directeur. Assurez-vous qu’il soit entièrement rempli, y compris les renseignements démographiques et les objectifs souhaités.

 

Que se passe-t-il une fois la demande reçue?

D’après l’information figurant dans le profil de l’élève, le thérapeute pertinent l’ajoutera à sa charge de travail. Il prendra contact avec la famille pour discuter des préoccupations de celle-ci à l’égard du fonctionnement de l’élève à l’école. S’il est établi qu’une autre équipe répondrait mieux aux besoins de l’élève, celui-ci sera orienté vers cette équipe.

 

Le processus de congé

Lorsqu’un élève a réalisé les objectifs qui avaient été établis conjointement avec le service de thérapie scolaire et qu’il risque peu d’avoir des problèmes continus, il peut obtenir son congé. Les élèves doivent être orientés vers le service au début de chaque année scolaire s’ils ont des objectifs fonctionnels à atteindre.

trouver un physiothérapeute
en savoir plus sur la santé des enfants

L’ACP présente ses références d’éducation comme service public et à des fins d’information seulement.

Le contenu n’entend pas remplacer les conseils, le diagnostic ou les traitements assurés par un médecin professionnel. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles des membres de l’ACP.

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) représente les physiothérapeutes, assistants-physiothérapeutes et étudiants en physiothérapie du Canada. Les membres de l’ACP sont des professionnels de la réadaptation voués à la santé, à la mobilité et à la condition physique des Canadiens.

Les physiothérapeutes sont des professionnels des soins de santé primaires qui conjuguent leurs connaissances approfondies du corps et de son fonctionnement à des compétences cliniques pratiques spécialisées pour évaluer, diagnostiquer et traiter des symptômes de maladie, des blessures ou une incapacité.

Plus de 20 000 physiothérapeutes agréés travaillent au Canada, dans des cliniques privées et des hôpitaux généraux et de réadaptation, des centres de santé communautaires, des établissements de soins aux bénéficiaires internes et des résidences-services, des agences de visite à domicile, des milieux de travail et des écoles