Coup de fouet cervical

Sore neck

par Mitchell Saklas

You’re being a pain in my neck! Combien de fois avez-vous entendu ou prononcé ces mots? Souvent, nous associons la douleur au cou avec des gens ou des situations qui sont difficiles et qui sont une nuisance. Cependant, les douleurs au cou, dans le sens littéral, peuvent aussi être problématiques, incommodantes et plutôt inconfortables à partir du moment où vous vous levez jusqu’au moment où vous vous couchez.

Souffrez-vous actuellement ou avez-vous déjà souffert de douleurs au cou par le passé? Vous n’êtes pas seul! On estime que 70 % des gens ont eu mal au cou au moins une fois dans leur vie1. Une cause de douleur cervicale, surtout courante chez les conducteurs, est généralement identifiée par le terme « coup de fouet cervical ». Si vous avez déjà été impliqué dans un accident de la route ou que vous avez déjà été poussé violemment de l’avant vers l’arrière, le mouvement a très probablement forcé votre tête trop loin en arrière et trop loin en avant, causant des douleurs au cou.

Les douleurs au cou peuvent être provoquées par plusieurs facteurs qui ont tous une répercussion sur les structures de votre cou de manière différente. Les accidents de la route sont communément identifiés comme étant la principale cause de coup de fouet cervical en raison de la grande force associée à l’accident.2

La blessure

Si quelqu’un emboutit le derrière de votre véhicule de façon imprévue, la force engendrée par l’impact poussera votre véhicule vers l’avant tandis que votre tête sera tirée avec force vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle heurte l’appuie-tête. À ce moment précis, votre tête rebondira sur l’appuie-tête comme une balle rebondissant sur le sol et sera tirée avec force vers l’avant. Les appuie-têtes doivent être correctement positionnés avant que vous ne preniez la route afin de minimiser la distance à laquelle votre tête peut être ramenée en arrière, prévenant ainsi le risque de blessures qui pourraient être infligées à votre cou.

La source de douleur la plus courante se trouve à l’arrière du cou. De plus, les gens se plaignent souvent de douleurs à la tête, aux épaules, aux bras et dans le haut et le bas du dos. On rapporte souvent des maux de tête, de même que des étourdissements, des pertes d’équilibre, des problèmes de vision, des faiblesses dans les bras et les jambes, des pertes de mémoire et des problèmes de concentration1. Certains de ces symptômes peuvent être causés en partie par le coup à la tête qui peut aussi avoir causé une commotion.

Étonnamment, tous les symptômes mentionnés ci-dessus peuvent prendre de 10 à 15 heures avant d’apparaître!

La douleur est un signal qui vous laisse savoir que quelque chose dans votre corps ne fonctionne pas. Plusieurs structures du cou des victimes d’accidents de la route ont démontré des vertèbres et des disques intervertébraux endommagés, des lésions nerveuses, des déchirures de ligaments et de muscles causées par l’étirement et la compression excessifs qui se produisent.1 Rappelez-vous que si vous avez été victime d’un accident de la route, vous pourriez aussi subir des répercussions émotionnelles à la suite de l’accident, ce qui peut décupler votre douleur.

Prévention et rétablissement

La plus grande partie de votre rétablissement se produit à l’intérieur des 2 ou 3 premiers mois suivant la blessure, ce moment est donc crucial! À moins que vous n’ayez eu une fracture du cou, il a été constaté que le fait de retourner à ses activités normales dès que possible est le meilleur traitement qui soit pour le coup de fouet cervical et, contrairement à la croyance populaire, le fait de se reposer et de porter un collier cervical n’est pas recommandé.3

Si vous souffrez d’un coup de fouet cervical, il est aussi important que vous consultiez un professionnel de la santé afin de comprendre ce qui s’est passé, ce à quoi vous devez vous attendre et connaître la meilleure marche à suivre pour vous rétablir. Ces étapes peuvent comprendre de la médication ou des modalités électriques pour contrôler la douleur ou l’inflammation, des exercices, des étirements et de la massothérapie qui peuvent accélérer la guérison.4 De plus, la physiothérapie peut aider à détecter des problèmes potentiels avec votre posture suivant la blessure, puisque les structures affectées peuvent influencer votre façon de vous tenir, de vous asseoir ou de vous coucher, ce qui peut engendrer des problèmes supplémentaires plus tard.

Attention! Pour réduire au minimum la gravité du coup de fouet cervical, la prochaine fois que vous monterez dans votre véhicule, vérifiez la distance que doit parcourir votre tête vers l’arrière avant de toucher l’appuie-tête. Ceci représente la distance sur laquelle votre tête serait tirée vers l’arrière si vous étiez dans un accident de la route. Ajustez votre appuie-tête de façon à vous assurer qu’il est au même niveau que votre tête en plus de vous assurer qu’il est aussi près du derrière de votre tête que possible. Il vous faudra peut-être ajuster le dossier de votre siège pour trouver la meilleure position.5

  • Jull, G., Sterling, M., Falla, D., Treleaven, J. & O’Leary, S. (2008). Whiplash, headache and neck pain: Research based directions for Physical Therapies (1re édition). Churchill Livingstone.
  • Sterling, M. & Kenardy, J. (2011). Whiplash: evidence base for clinical practice (1reédition). Elsevier Canada.
  • Gross, A. et al. (2012). Patient education for neck pain. The Cochrane database for systematic reviews.
  • Sterling, M. (2014). Physiotherapy management of whiplash-associated disorders (WAD). Journal of Physiotherapy. 60:5-12.
  • Properly Adjusted Headrests Prevent Injuries. Canada Safety Council. Récupéré sur : http://www.icbc.com/road-safety/safer-drivers/Pages/Adjusting-head-restraints.aspx

About the author

Mitchell Saklas, the authorBeing a visionary, role model and leader is everything a physiotherapist needs to be. I have made a promise to myself to devote all that I can to those who need me and to a field in line with my values for a healthy self. With time and effort, I believe I can be a healthcare professional that sets new standards and expectations for the profession.

« It’s not who I am underneath, but what I do that defines me » -Batman